un poeme pour les refugies1

 

Le 21 mars est la Journée mondiale de la poésie mais aussi la Journée Internationale pour l'élimination de la discrimination raciale; et pour le Cercle des Poètes, cela constitue une occasion pour combiner les deux sujets en mettant en avant la crise des refugiés et en parlant de tous ceux qui sont contraints de quitter leur pays. Les manifestations auront lieu, lundi prochain, dans 31 villes et îles grecques, ainsi que dans 27 autres pays, en collaboration avec PEN International, le Mouvement mondial de la poésie (World Poetry Movement), le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et le réseau des bénévoles RefugeesWelcome.gr.

A Athènes la manifestation centrale prendra lieu, à partir de 19 :00 heures, à la Stoa tou Vivliou (l’Arcade du Livre), où 36 poètes liront des poèmes sur les refugiés. Il y aura également une exposition de photo et de la musique. Le message adressé vers la société est celui de l’humanisme, de la lutte contre racisme et la discrimination raciale. Pendant les manifestations aura lieu une collecte de produits alimentaires pour les bébés des réfugiés (du lait maternisé ou des petits pots de fruit ou de légume).

Beaucoup de grands poètes et romanciers Grecs étaient eux-mêmes des réfugiés, comme Dionysios Solomos, Andreas Kalvos, Constantinos Kavafis, Ilias Venezis et bien d’autres. Pendant le XXème siècle il y avait aussi le grand flux de refugiés provenant de l’Asie mineure, après la Grande Catastrophe de 1922, et le grand courant de migration, après la deuxième guerre mondiale. A l’époque des dizaines des Grecs ont du chercher du travail à l’étranger pour des raisons économiques, mais aussi à cause de persécutions politiques, qui ont suivi la guerre civile.  

 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev