Architectoniki Vivliothikwn

Jusqu' au 8 janvier 2017 le Musée Benaki* accueille l'exposition "L'architecture des bibliothèques dans le monde occidental: De l'époque minoenne à Miguel Angel (1600 av. J.-C. – 1600 ap. J.-C.)". L'exposition retrace l'évolution architecturale des bâtiments en fonction de bibliothèques tout au long de cette période. L’idée de l’exposition a été conçue par K. Sp. Staikos, architecte, spécialiste de l'histoire et auteur d’un livre que fut le résultat d'une étude critique-scientifique approfondie sur l’architecture de cette période. Staikos a fait ses études à l'ecole des Beaux-Arts et il est également diplômé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs à Paris.

Ce projet est une merveilleuse façon de voyager à travers le temps et l'espace, car les bibliothèques présentées ne sont pas accessibles au grand public ou, pire encore, elles n'existent plus. L’exposition envisage cette fois la bibliothèque dans sa dimension matérielle et monumentale. Elle se divise en 5 sectionschronologiques nettement distinctes: le monde grec, le monde romain, le monde byzantin, l'Occident à l'époque médiévale et la Renaissance. Chaque section représente l’évolution architecturale des bibliothèques selon les critères spirituels et culturels de son époque.

Y sont exposées mémos, plans d'architecture, cartes, photographies et estampes originales datant du 15ème siècle dont certains ont été restaurés pour cette occasion.

Le monde grec et le monde romain

Dans le monde grec les premières bibliothèques s’appellent "musées" parce qu'ils sont sous la protection des muses. Les collections de livres les plus importantes se trouvent dans les écoles philosophiques à Milet et puis à Croton, à l'Académie de Platon et au Lycée d'Aristote. A cette époque, les bibliothèques sont des bâtiments en forme de temple et à l’intérieur domine la statue de la déesse Athéna ou d'Apollon. Cette tradition va continuer à dominer, aussi, tout au long de l'époque hellénistique. La bibliothèque mythique d’Alexandrie et celle de Pergame étant deux échantillons représentatifs de cette période. En 43 après. J.-C., les Romains construisent la première bibliothèque publique à Rome, suivant la tradition architecturale grecque mais avec quelques différences: pour faire correspondre les deux langues, ils créent deux bâtiments identiques mais séparés, où les fichiers ont été classés en latin et en grec de même manière. Le public s’encourage à explorer la morphologie des bibliothèques à travers les esquisses et les rendus d'architecture des bibliothèques de l’époque romaine, telle que la bibliothèque d’Octavia ou des empereurs Trajan et Hadrien.

 Malatesta

Byzance, Moyen Age, Renaissance

Les visiteurs ont la possibilité de voir la transformation des temples du savoir en «lieux de vie». Les bibliothèques des monastères, pendant les années chrétiennes, donnent leur place aux édifices monumentaux comme par exemple la bibliothèque du Vatican, la bibliothèque Malatestiana à Césène, la bibliothèque marcienne à Venice et celle de Michel Ange en Florence. La relation entre l'architecture et la bibliothèque, permet une réflexion sur l'identité de la bibliothèque, à travers les siècles et les pays. Pourtant, il reste toujours un édifice public qui «occupe» un lieu emblématique de la mémoire.


*Créé en 1931, le Musée Benaki s’affirme comme l’une de plus anciennes institutions culturelles du pays. Le musée comporte plusieurs bâtiments, à Athènes. Au cœur de la capitale grecque, dans un splendide édifice de style néoclassique des années 1850, le Musée Benaki offre un impressionnant aperçu de l’Histoire de la Grèce par le biais d’une vaste collection de plus de 40 000 œuvres de l’Antiquité au début du XXe siècle. L’édifice de la rue Pireos accueille surtout les collections dédiées aux archives, à l’architecture et a la sculpture.

Lire plus Les cafés des musées d’Athènes

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev