knossos1 large
 
Pour la première fois dans son histoire, le fameux palais de Cnossos en Crète ouvre ses portes au public pour un spectacle qui nous permet l’archéologue pionnier Minos Kalokairinos. Il s’agit de l'opéra Minos de Mariella Sfakianakis, arrière petite-fille Kalokairinos qui a consacré l’essentiel de son activité à mener des fouilles à Cnossos vers la fin du XIX siècle. Pourtant, Minos Kalokairinos, contrairement à l’archéologue anglais Arthur John Evans qui est inextricablement associé aux découvertes à Cnossos, demeure toujours largement méconnu.
 
La dévouverte de Minos Kalokairinos 
Kalokairinos f« L'opéra sera présenté pour la première fois sous la forme d’un documentaire dans la mesure où celui-ci se repose sur des faits réels. Plus précisément, c’est l'histoire de mon grand-père, Minos Kalokairinos, qui a découvert et fouillé à Cnossos, 22 ans avant Evans » explique Mme Sfakianakis dans une interview accordée à l’Agence Presse d’Athènes.
 
Minos Kalokairinos est né à Héraklion en 1843. Il est le plus jeune fils d'Andreas Kalokairinos, le propriétaire des terres du site de Cnossos. Après la mort de leur père, deux frères, Lysimaque et Minos, s’adonnent à la gestion de la grande propriété familiale. Par la suite ils gèrent ensemble une manufacture de savon.
 
Les fouilles ont commencé en été 1878 et n’ont duré que trois semaines suite à l interdiction imposée par  les autorités turques qui contrôlent l’ile. Néanmoins, des portions de l'aile ouest et plus précisément des magasins ouest se sont alors repérées pour la première fois, ainsi qu'un angle de la salle du trône.
 
La poursuite des recherches intéresse de nombreux fouilleurs étrangers comme W.J. Stillman, Heinrich Schlieman et enfin l'archéologue Arthur John Evans qui sera le premier à découvrir et vraiment mettre à jour le légendaire palais du roi Minos.
Les trouvailles des fouilles de Minos Kalokairinos se sont incluses dans sa propre collection. Au cours des violences perpétrées par les Turcs le 25 août 1898, sa maison fut pillée et incendiée et Minos perd son fils, son frère et sa nièce, ainsi que tous les résultats des ses fouilles. Seuls de rares objets furent conservés, surtout des jarres de l'aile ouest du palais que Kalokairinos  avait eu le temps de donner à des musées de Grèce, Paris et Londres dans le but de soulever l'intérêt pour Cnossos.
knossos fresco women 
A noter que Minos a demandé de l'aide auprès des archéologues étrangers afin de pouvoir poursuivre des fouilles de Cnossos. Et comment a-t-il fait cela ? Par l’envoi d'articles-cadeaux des ses découvertes, puisque selon la loi turque, 10% des découvertes appartiennent à la personne qui les a trouvé. Il a ensuite commencé à envoyer des cadeaux au Louvre, Madrid, Rome et aussi à Oxford, le siège d’Arthur Evans avec  lequel il entame ainsi une correspondance.
Peu après la libération de la Crète en 1898, Evans achète le site de l'excavation et poursuit les fouilles sans pour autant jamais mentionner son prédécesseur. A partir de mars 1900, Arthur Evans organise des fouilles systématiques et découvre des ruines du palais qui occupent une surface de 22.000m². La présence humaine remonte à l’époque Néolithique (6.800 av. J.C) et continue jusqu’ au début de la période Postpalatiale (1300 av. J.C).
 
Aujourd’hui, si Evans a une statue à son effigie à l'entrée du site, Minos Kalokairinos ne dispose que d’ un nom  d une rue dans le centre ville d'Héraklion. 
 
Arthur Evans Cnossos
 
Le Palais de Cnossos 
Cnossos est le palais le plus important de Crète. Le site archéologique de Cnossos est situé à 5km au sud-est d’ Héraklion sur l’ancienne route qui mène au village d’Archanés. Le site était occupé dès le Néolithique (IVe millénaire). Le palais  est construit un peu après 2000 av. J.-C., détruit vers 1700, reconstruit tout de suite après et détruit partiellement en 1650 et définitivement en 1450 av. J.-C. Le plus grand des autres palais minoens déjà mis au jour, il constitue un modèle architectural pour ceux-ci, avec sa cour centrale de plan rectangulaire qui divise le palais en deux ailes à plusieurs étages.
M.V.
 
 
Infos pratiques
L’opéra "Minos" se tiendra dans la cour centrale du palais ετ présentera les ensembles musicaux d’ERT avec l'orchestre symphonique sous la direction de Zoi Zeniodi.
Quand : le 28 septembre (Cnossos, avec invitation) le 29 septembre à Héraklion (Kipotheatro).
 
Le site archéologique de Cnossos
71409 KNOSSOS , HERAKLIO , GREECE
Tel.: +30 2810 231940 , Fax: +30 2810 241515
URL: http://odysseus.culture.gr/h/3/gh351.jsp...
Heures d’ouverture:
01Apr - 31Oct : Mon-Sun, 08 :00-20 :00
01Nov - 31Mar Mon-Sun, 08 :00-17 :00
http://www.decouvrirlacrete.com/heraklion/knossos.php
Aussi : http://www.travelcrete.gr/fr/travelguide/knossos