L’affinité naturelle des Grecs avec la mer est restée forte au cours du temps; cette longue relation est illustrée et mise en évidence dans des musées maritimes et navals partout dans le pays. A ne pas oublier que les îles grecques sont la patrie des plusieurs générations de capitaines de marine, de marins et d'armateurs de renommée mondiale. De plus, les traditions maritimes jouent un rôle important dans la vie quotidienne, non seulement  dans les îles mais aussi sur les zones côtières du continent. Les musées maritimes à travers le pays rendent hommage à ce patrimoine et accueillent les visiteurs qui souhaitent découvrir leurs trésors exposés.

nautiko 22

En Attique, le musée maritime de Grèce est fondé en 1949 à partir d'une collection d'objets réalisée par le capitaine G.Zohios, fondateur de la Caisse de pension des hommes de mer. Celui-ci avait conçu la création future d'un musée naval. Le musée se trouve au Pirée et il s’agit du plus grand en son genre dans le pays. Il réussit, à travers ses expositions, à faire revivre une histoire millénaire en mettant en valeur la glorieuse tradition navale grecque. Dans ses salles, on peut admirer des paysages marins, peints au XIXe et XXe siècles, explorer une très riche bibliothèque navale et une remarquable collection de cartes, et suivre l’histoire maritime de la Grèce à travers les siècles. Les nombreuses archives et les documents photographiques du musée maritime de la Grèce comptent parmi les plus importants en ce qui concerne l’histoire de la Méditerranée.

hdr sylloges

Dans le quartier de Perama, on trouve le Musée de la Tradition maritime. Le musée rend hommage à plus de trois millénaires d’histoire et de traditions liées à la mer à travers une collection de grande richesse. Parmi les pièces exposées, se trouvent un grand nombre d’instruments antiques tels que la fameuse machine d’Anticythère, le cadran solaire de Philippi ou encore la vis d’Archimède.

3 tr

A Faliro, près du parc de Flisvos, une visite au cuirassé Averof s’impose. Navire amiral de la marine royale grecque pendant la première moitié du XXe siècle, le cuirassé Averoff figure parmi les bâtiments les plus décorés du pays. Véritable vétéran des guerres modernes, c’est également le seul navire de ce type encore existant. Construit en Italie, l’Averoff est un navire cuirassé de 10 000 tonnes acquis par les Grecs en 1909. À l’époque, c’est une véritable merveille de technologie qui permet à la marine royale de s’dominer sur les mers, notamment lors des guerres balkaniques en 1912 et 1913. À la suite de la Seconde Guerre mondiale, ce navire massif est désarmé en 1952 au port de Salamine pour être remorqué à Poros où il reste à quai jusqu’en 1983. Lorsque se pose la question de son avenir, la Marine grecque décide d’en faire un musée flottant ! Aujourd’hui à quai dans le port de Phaleron, facilement accessible en métro, l’imposant navire qui continue d’arborer un pavillon aux couleurs nationales abrite un musée naval de toute beauté ainsi qu’un émouvant mémorial aux héros de guerre. 

thoriktogallery

m.o

photo de couverture: Ναυτικό Μουσείο της Ελλάδος - Λαϊκό πορτρέτο σπετσιώτικης ψαροπούλας. Αριστείδης Γλύκας ( ; ) Υδατογραφία , 17 x 26,5 εκ. Συλλογή Γεωργίου Αχή. Ναυτικό Μουσείο της Ελλάδος.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev