L’Europe et ses crises – réfugiés, attentats, institutions – est jeudi au menu du Forum économique de Davos (20-23 janvier 2016), avec la venue dans le village suisse des Premiers ministres britannique et français, et un débat très attendu entre le Grec Alexis Tsipras et le ministre allemand des finances Wolfgang Schäuble. Le Premier ministre grec devrait aussi rencontrer Christine Lagarde au Forum de Davos, jeudi le 21 janvier. 

M. Tsipras a rencontré mercredi le Commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici pour débattre du projet de réforme de ces retraites présenté par Athènes.

De sa part, le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden a salué le rôle stabilisateur de la Grèce dans l'ensemble de la région et, plus généralement, en Europe, lors de sa rencontre mercredi à Davos avec le premier ministre, Alexis Tsipras.  M. Biden a noté que la Grèce est un ancrage de stabilité en Europe et qu'il ne peut s'imaginer d'Europe stable sans Grèce stable.

Le premier ministre, Alexis Tsipras, s'est entretenu mercredi à Davos avec le SG de la Confédération européenne des syndicats, Luca Visentini, en marge des travaux du Forum mondial. Selon un communiqué relatif du bureau du premier ministre, l'accent a été mis sur l'impératif d'une issue alternative de la politique d'austérité pour l'Europe, le rétablissement de la légitimation démocratique des institutions économiques et la défense des négociations collectives et des droits du travail.

Le programme économique grec et la crise des flux migratoires ont dominé la rencontre mercredi à Davos entre le premier ministre, Alexis Tsipras, et le vice-chancelier et ministre allemand de l'Economie et de l'Energie, Sigmar Gabriel.

La discussion a porté également sur la marche de l'économie grecque, au vu des données positives de relance exposées par le premier ministre.

FotorCreated davos

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev