A trois jours des élections anticipées, le paysage politique préélectoral continue à alimenter les incertitudes. Le duel télévisé entre Tsipras-Meimarakis lundi dernier n’a pu départager les deux candidats au poste de premier-ministre. 
Les sondages montrent SYRIZA et Nouvelle Démocratie au coude à coude et tous les scénarios sont au menu des analyses. Ιl reste encore les grands rassemblements de deux grands partis à la place d’ Omonia et de Syntagma qui pourraient éventuellement influencer un certain nombre des indécis. 
Mention particulière devrait être faite à la capacité ou non de SYRIZA à reconquerir au dernier moment les indécis de son électorat, à l’étendue de l’abstention (un grand taux d’abstention semble favoriser le parti de la Nouvelle Démocratie), au vote protestataire, « antisystémique» οu «excentrique», au nombre des partis qui arriveront à dépasser le seuil de 3%  pour accéder au Parlement. Εn tout cas, lundi prochain, il appartiendra au président de la République à dire son propre mot.


banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev