tsiprasnoirblanc«Maintenant, c’est le tour des créanciers de respecter leur engagement», a déclaré le premier ministre grec Alexis Tsipras, à l’issue du vote du Parlement grec hier soir en ajoutant qu’ «Une décision à la hauteur des sacrifices du peuple grec est attendue lundi prochain au cours de la réunion des ministres des Finances de la zone euro concernant le règlement de la dette publique grecque».

Le Parlement a approuvé jeudi soir une nouvelle série de mesures d’austerité qui constituent une condition necessaire pour qu’un déblocage d’une tranche de 7 milliards d’euro se réalise. L’ensemble des députés de la coalition gouvernementale (ΣΥRIZA+ANEL) ont voté pour et 128 députés de l’opposition contre.  Des incidents se sont produits en dehors du Parlement. A noter également que mercredi dernier une grève générale a été observée à l’appel des syndicats du public et du privé et des milliers de personnes ont manifesté à Athènes et à Salonique contre l’adoption de ces nouvelles mesures qui pèsent sur le poids fiscal des revenus et réduisent de nouveau les retraites dans les années à venir.