louk1

Loukia Rikaki
, esprit vif plein de curiosité, a été l’une des metteurs en scène les plus prolifiques de sa génération. Née au Pirée en 1961, elle effectue des études en histoire de l’art en Angleterre et apprend l’art du cinéma à l’école Stavrakou,- passage obligé pour tous les metteurs en scène grecs- et à l’Exeter University.
 
louk7
 
Son œuvre comprend 6 longs métrages, 10 documentaires et 8 documentaires de courte durée. Elle débute avec le film La promenade de Suzie en 1982 et fait son premier documentaire avec Le voyage de Dionysos en 1983.
 
louk4
 
Parmi ses films, Le Quartet à quatre mouvements, tourné en 1994 avec Georges Chorafas, crée un écho particulier et gagne la préférence d’un public surtout jeune.
 
louk2
 
Aucun moyen d’expression n’échappe à Rikaki. Elle passe par la télévision dans les années ’80 et participe à la réalisation d’un grand nombre de pièces théâtrales sans ignorer l’art d’enseignement de jeunes acteurs.
 
louk6
 
Sa sensibilité envers le monde de l’éducation est aussi visible dans son avant dernier film intitulé Rêves dans une autre langue. Ce film se focalise sur la coexistence d’élèves venus de différents pays dans une école chypriote.
 
louk5
 
De plus, elle organise deux festivals cinématographiques internationaux, l’un réunissant des films à caractère écologique (Ecofilms), l’autre centré sur la thématique de la santé à l’île d’Hippocrate à Kos.
 
louk3
 
D’ailleurs, elle-même se trouve frappée par la maladie très jeune. Elle meurt d’un cancer en 2011 à l’âge de 50 ans et sa mort suscite une grande émotion.