Le bon art n’existe qu’en provoquant des sensations fortes et en s’imposant à l’ esprit et ses ankuloses.

Né à Athènes en 1897, Yiorgos Mpouzianis est caractérisé comme le plus grand peintre expressionniste en Grèce. Après des études à l’école des Beaux arts à Athènes, il se rend en Allemagne où il poursuit son éducation sous Otto Seitz, Walter Thor et Georg Schildknecht à l’Académie de Munich. Ses premières œuvres sont marquées par le naturalisme et l’impressionnisme. Mais très vite, il trouve sa propre voie à travers l’expressionisme. Ses premières œuvres expressionnistes ont été exposées, dès 1917, à la Galerie "Rithaler". Il reste à Munich jusqu’en 1928 et par la suite, il passe par Vienne pour s’installer, à Paris  jusqu’ en 1932 où il crée un grand nombre d'aquarelles. A travers ses aquarelles, Mpouzianis a réussi à atteindre un équilibre entre le contenu, le sentiment et la technique. A Athènes, en 1949, a eu lieu son exposition personnelle à la galerie Parnassos, qui suscite l’éloge du public.

mpouzianis1

Les éléments essentiels de l’art de Mpouzianis ont été formés en Allemagne, pendant une époque où on trouve au premier plan des groupes pionniers, comme ‘’Le Pont’’ (Die Brucke) et Le Cavalier bleu (Der Blaue Reiter).  A Munich, Il découvrit l'expressionnisme allemand de la Neue Münchener Sezession. La nature morte, les paysages, mais surtout le portait et, en général, la figure humaine, constituent les axes principaux de sa peinture. Son œuvre suit une perception antiréaliste et est contraire à toute notion d'embellissement. Son antiréalisme le conduit à se situer entre le visage et son masque alors que la femme reste le sujet préféré de ses prédilections.

mpouz

Mpouzianis meurt à Athènes en 1959. Sa maison, au quartier de Dafni à Athènes, a été transformée en musée

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev