Giorgos Stathopoulos, né en 1944, a fait des études en peinture et sculpture à l’école des Beaux-arts  à Athènes, auprès de Yiannis Moralis et Nikos Nikolaou. Sa première exposition personnelle est organisée en 1970 à Athènes. Par la suite, il a organisé plus de 30 expositions personnelles et a participé à plusieurs expositions collectives en Grèce et à l’étranger. Il s’est, également, occupé avec l’illustration de livres, des affiches, mais aussi des couvertures des disques de musique.

stathopoulos collage1

Son œuvre, dans un style simpliste, comprend des éléments expressionnistes et surréalistes, avec un air de ‘’grécité’’ toujours omniprésent. Il a travaillé principalement avec des matériaux tendres tels que le bois et la pierre calcaire, en créant des compositions avec des tendances abstraites. Ses créations servent de ‘’radiographie’’ de la ville, de son temps et de ces gens. Son thème préféré reste celui de la femme nue, belle et idéalisée, avec ses courbes.

stathopoulos COQS

Son œuvre est étroitement liée avec la musique de Hadjidakis, de Theodorakis, de Xarhakos et de Mamagakis. A l’époque où on ne trouvait pas la figure de l’artiste dans la couverture des disques de musique, les peintures de Stathopoulos donnaient une autre vivacité artistique aux chansons.

stathopoulos sans titre

Pour Stathopoulos, l’art et l’amour sont les seules choses qui gardent notre intérêt à la vie. Ceux-ci  ne nécessitent ni de mots, ni de propagande. Ils dominent tant aux temps de la prospérité que dans la pauvreté et la guerre. Le souci principal du peintre consiste à pouvoir exprimer l’amour. Ses créations témoignent d’un optimisme profond. ‘‘ Je vois partout la beauté de la vie. L’aspect laid de la vie viendra, de toute façon, que cela plaise ou non. Pourquoi, alors, se concentrer sur elle, également dans l’art. Celle dernière devrait divertir l’homme au lieu de le tourmenter. Cela lui arrive dans la vraie vie. Le but de l’art est de mener l’âme vers un autre endroit ’’ avait-il affirmé.

stathopoulos FIGURE FEMININE

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev