Né à Smyrne, en Asie mineure en 1917, Yiorgos Sikeliotis était un peintre et graveur grec de renom, appartenant à la Génération des années ’30. Il se rend à Athènes, avec sa famille en 1922, suite à la « Grande Catastrophe ». Il fait des études à l’École des Beaux arts à l’École Polytechnique de 1935 à 1940 et dès cette époque étudiante, il présente ses œuvres à des expositions collectives.

sikeliotis angel revolutionist

Lors de l’Occupation allemande, les créations de Sikeliotis reflètent l’ambiance de l’époque et contribuent à la lutte des gens de l’art et des lettres contre les conquérants. Sa peinture  caractérisée comme purement anthropocentrique exprime  l’amour profond du créateur envers l’homme, la vie et ses valeurs. Sujets préférés au cœur  de ses œuvres sont la Femme, la Maternité, la Famille, le Couple. En même temps, Sikeliotis ne manque d’imprimer dans ses œuvres le paysage grec, des scènes de la tradition religieuse et le monde du théâtre d’ombres de Karaghiozis.

sikeliotis workers National Gallery Alexandros Soutzos Museum Athens Greece

Sikeliotis a passé une grande période de sa vie en Angleterre et en France. Ses créations, datant de cette époque, présentent le paysage industriel anglais, les villages et les paysage du Pays de Galles, les gens de Paris.

En dehors de la peinture et la gravure, Yiorgos Sikeliotis a créé des fresques et des illustrations, ainsi que des couvertures de livres et de magazines littéraires.

Il meurt à Athènes en 1984

Sikeliotis Family

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev