steris6 kefallonitika nea gr

Gerasimos Steris, né en 1898 à l’île de Céphalonie, a fait un passage bref qui a pourtant marqué la peinture grecque. Caractérisé comme l’un des créateurs grecs les plus charismatiques de la première moitié du 20ème siècle, Steris, né Gerasimos Stamatelatos, était, selon le poète grec Odysséas Elytis, le peintre grec le plus lucide, mais en même temps, le plus mystérieux.

Il fait des études à l’École de Beaux arts d’Alexandria, puis à celle d’Athènes en 1915. Quelques années plus tard, il se trouve, en tant que boursier, à Paris. Il y fréquente les milieux artistiques et fait la connaissance de plusieurs artistes comme Picasso, Derain, Léger et Braque. Il crée son propre atelier et continue ses études en Histoire de l'Art et en Littérature à l'École des Beaux-arts. Il suit également des cours d'architecture murale et intérieure et des cours de psychologie et de philosophie à la Sorbonne.

steris1 Collage

Aux débuts de 1931, Steris retourne en Grèce et sa première exposition est organisée à l’hôtel Palais de Versailles. Ses créations divisent le monde de l'art au moment où l'exposition lui apporte une certaine reconnaissance, sans pour autant cette reconnaissance se transforme en succès commercial. En 1936, il quitte définitivement la Grèce à destination des États-Unis. Ses tableaux, qui datent de cette époque précise, disposent en même temps des éléments contradictoires et d’une certaine  agressivité. Il  y introduit des traces surréalistes et expressionnistes et une gamme de couleurs, complètement différente de celle qu’on peut trouver dans la lumière grecque. Son style poétique voire audacieux qui caractérise les œuvres de la période grecque est définitivement perdu. Peu de temps après, il change son nom en Guelfo Ammon d' Este.

steris bateau sur fond jaune

Le style artistique de Steris est difficile à s’intégrer à un courant ou un mouvement  artistique particulier. Cependant, les influences de Parthenis, Cézanne et De Chirico sont bien visibles, tandis que les figures et les paysages grecs, aussi bien que la mythologie grecque antique, trouvent une place importante dans ses œuvres. Steris apporte à la peinture grecque la géométrie du cubisme - sous l'influence de Picasso qu'il rencontra à Paris. Subversif et innovateur, Steris a un style spécial et très personnel à lui, un style qui fait partie du modernisme, mais qui reste complètement personnel. Même si il était déçu de la Grèce, il l’a bien incorporée dans son art: cette incorporation est bien visible dans son style solide et dorique, dans le symbolisme des mythes anciens, dans les côtes grecques, qu'il appelle des «rivages homériques», dans la dominance absolue des couleurs dans ses peintures – du bleu par excellence, et surtout dans la lumière claire de ses œuvres, que, comme il l'a affirmé à plusieurs reprises, on ne la trouve nulle part ailleurs dans le monde. 

le reve nikias steris

m.o

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
 Interview | Denis Langlois :  Alekos Panagoulis, le symbole de la résistance grecque
Regard historique sur le passé ottoman en Grèce | Interview avec Antonis Anastasopoulos
Interview | Stathis Pavlopoulos: Metapolitefsi.com ou la longue période après la fin de la dictature en Grèce
Interview | Asteris Koutoulas: Sur les traces du grand compositeur Mikis Theodorakis
next
prev