Ouais, je te parle, Nikos, personne n’est à l’abri.

Pour sûr, il y aura des troubles.

Regarde-moi, par exemple.

Il y a quelqu’un

qui prétend

être mon ami

ça fait des années, qu’il me coure après

laissant conseils et salive

choisissant pour moi

les hommes avec qui coucher et les films à voir.

Je te dis personne n’est à l’abri ces temps-ci

chacun se tâte

l’un accuse l’autre d’être un mouchard

nous sommes tous des mouchards !

portant tous un noir-duffel-coat et du velours côtelé

nous lisons Eleftheros Kosmos  en cachette pour se tenir au courant

chacun voulant la nana de l’autre

nos cuisses sont enchevêtrées.

Ce type derrière moi

Pense qu’il me connaît.

Il a la tête rasée à la Kojak et sa montre est à l’heure.  

 

photo gwgou

 

 

Traduction: Kostas Nassikas et Démosthène Agrafiotis ‘’Anthologie de la poésie grecque 1975-2005’’ Ed. L’Harmattan

 

Le poème original en grec sur notre page facebook

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev