Cette maison, c'est nous qui l'avons construite - d'autres vont y habiter. acropolis spyros vasileiou final

D'autres monteront les marches pour dresser les lits.

D'autres allumeront les chandelles dans les chambres au nord.
Quelles difficultés, quels doigts, quels yeux.
Et, de nous, qui osera parler
Avec des personnes qui vivent barricadées
Derrière des milliers de portes, de fenêtres et de forteresses,
Que battent les mers, les rêves et les étoiles ?

Cette maison, c'est nous qui l'avons construite – un autre y habitera !

Peinture: Spyros Vasileiou, Vue de l'Acropole, 1970. 
 
Le poème original en grec sur notre page facebook

 

 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev