Kessanlia Nikos Paesaggio 1956
 
La vérité c’était  que des rêves il n’en voyait pas.
 
Léthé la femme de ménage venait toujours de nuit.
avec ses deux filles,
Chauve-souris et Araignée.
 
A minuit elle verrouillait la porte,
elle verrouillait la mémoire,
elle lui verrouillait la tête,
sa maison mine déserte,
des velours uses noircissaient sur les meubles
et son sommeil sentait comme le bloc opératoire
on aurait dit que toute la nuit Léthé la femme de ménage
avec Araignee et Chauve-souris
lavaient les souvenirs a l’antiseptique. 
 
Traduction: © Marie-Laure Coulmin Koutsaftis, Anthologie: "Ce que signifient les Ithaques, 20 poètes grecs contemporains", 2013
Peinture: Nikos Kessanlis, Paesaggio, 1956
 
Le poème original en grec sur notre page facebook
 
 
 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev