kaniaris Vlasis horis titlo III 1958
 
Champs aux fleurs frénétiques
la détresse avec vous semble plus assortie
puisque vos sucs dans la douleur se déchaînent
tandis que la matière pétrit et repétrit
les couleurs, les formes, les rêves
que les nuages dessinent là-haut
les cartes d'une éternité mouvante
et que le bleu, cristal
d'azur, demeure.
 
Tristesse la vivacité du plus délectable spasme
à présent que le printemps tel un fléau déboule,
semant des déchirements de guerre en fleurs,
et qu'à l'horizon des oiseaux
alignés comme des anges et formant
des inscriptions l'annoncent :
le temps est venu que tout change
que finisse à jamais
cette joyeuse Condamnation.
 
 
Traduction du grec : Michel Volkovitch, source
Peinture: Vlasi Kaniaris "Sans titre", 1958 (source: nikias.gr)
 
Le poème original en grec sur notre page facebook

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
 Interview | Denis Langlois : L’histoire de Alekos Panagoulis, le symbole de la résistance grecque
Regard historique sur le passé ottoman en Grèce | Interview avec Antonis Anastasopoulos
Interview | Stathis Pavlopoulos: Metapolitefsi.com ou la longue période après la fin de la dictature en Grèce
Interview | Asteris Koutoulas: Sur les traces du grand compositeur Mikis Theodorakis
next
prev