achilleas christidis
 
Visage aimé aux yeux éteints posés sur moi
tes cheveux noirs ont perdu dans le sable
leur couleur tes lèvres sont glacées
et tes joues roses ont blanchi comme la mort.
 
Beau visage qui es-tu
quels étaient tes aïeux quels tourments t'ont brisé
quels heureux corps t'ont touché
 
Visage adoré je n'ai pour toi
que des mots tendres tu me ressembles
toi solitaire dans le musée froid mausolée
moi seul aussi au désert du monde.
 
Traduction du grec : Michel Volkovitchsource
Peinture: Achilleas Christidis (source: nikias.gr)
Le poème original en grec sur notre page facebook

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev