« Et Asiné… »
Iliade, II, 560
 
Nous avons tout le matin, fait le tour de l’acropole,
Commençant du côté de l’ombre, là où la mer
Verte, sans éclat – poitrail d…

Lire plus

"Qu'attendons-nous, rassemblés sur l'agora?
On dit que les Barbares seront là aujourd'hui.

Pourquoi cette léthargie, au Sénat?
Pourquoi les sénateurs restent-ils sans légiférer?

Parce que les Barbares s…

Lire plus

 

He was BEAT — the root, the soul of beatific.
Jack KEROUAC, On the road

Ouvrez les fenêtres, ouvrez les âmes — voyez Kerouac le Musagète qui passe, Dionysos en même temps qu'Apollon dans son pantalon &e…

Lire plus

LES BÉATS ou LES SAINTS DE LA NON-CONFORMITÉ

Shadrak, Méshak et Abdel-Négo prirent la parole et dirent au roi Nabuchodonosor : «...sache bien, ô roi, que nous n'allons pas servir tes dieux ni adorer l…

Lire plus

Dans l'exil de la langue
 
Heure au hasard. Place de hasard. Grèce hasardeuse. 
En tous cas dimanche,
quand on prie le temps pour qu'il s'apaise.
Sur les bancs, les uns assis, d'autres perchés.
Des Albanais.
Ils parlent fort &…

Lire plus

MAUVAIS CIEL 
 
Chaque fois que le soleil meurt
il se cache
de peur d'apparaître sans force
et que nous en perdions la foi.
 
Car il sait que tout va lâcher pied
de façon lente, petite, presque humiliante
inconsistan…

Lire plus

Les Don Quichotte
 
Les Don Quichotte vont de l'avant, les yeux fixés
sur la pointe de la lance où flotte la bannière de l'Idée.
Visionnaires à la courte vue, ils n'ont pas une seule larme
pour endurer humainem…

Lire plus

Saison difficile
 
Se séparer est une saison difficile.
Tu ne sais jamais quoi porter.
Tu enfiles une décision définitive
et tu as froid.
Tu enfiles un espoir de retrouvailles
et tu as chaud.
Tu jettes alors sur toi
ce qui se trouv…

Lire plus

MANUEL DE POÉTIQUE

1. Si tu vis avec un poème, tu mourras seul.
2. Si tu vis avec deux poèmes, tu seras contraint de tromper l'un d'eux.
3. Si tu conçois un poème, tu auras un enfant de moins.
4. Si au moment d'&eacut…

Lire plus

L'ÉVEILLÉE DES CIEUX
 
 
Je peux bien passer ma vie sans étudier la passion
violente que j'éprouve même pour les malheurs.
J'aime ce qui préserve intact le noyau de sa blessure
et m'appelle insatiab…

Lire plus

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev