Quelle est la place de la culture, de l’art et de la création face à la crise? La refléter, la reproduire, la brocarder ou bien s’en écarter, viser la beauté qui devrait sauver le monde, selon Dostoïevski ? Autour de cette problématique, l’Institut français de Grèce organise, mercredi 17 février, une rencontre-débat avec le metteur en scène, Bruno Meyssat, et Marie-José Malis, metteur en scène et directrice du Théâtre de la Commune-CDN Aubervilliers. Le débat sera animé par Marie-Christine Vandoorne, attachée culturelle de l’Institut français, et Marianna Calbari, directrice du Théâtre d’art Karolos Koun. Seront également présents, Olivier Neveux, rédacteur en chef de la revue Théâtre/Public, Vassilis Papavassiliou, metteur en scène, Katerina Evangelatou, metteur en scène et Vangelis Theodoropoulos, metteur en scène et directeur artistique du Théâtre Neos Kosmos.

 FotorCreatedFINALBW

Dans ce cadre, dans la soirée du 17/2, le monologue de Vassilis Papavassiliou, ‘’L'abus de Grèce nuit à la santé’’, mis en scène au Théâtre d’art Karolos Koun sera surtitré en français.

Notons que Bruno Meyssat, concepteur du projet ‘’Kairos’’ qui vise  la restitution au plateau des événements concernant la Grèce par une communauté d’artistes vivant en France, à partir des échos de cette crise dans les médias mais aussi avec le renfort d’une documentation plus poussée, animera du 18 au 25 février un atelier accompagné de trois de ses acteurs, Yassine Harrada, Julie Moreau, Mayalen Otondo et la participation des élèves de l’École du Théâtre d’art Karolos Koun.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
Quo Vadis Europa? | Annamaria Simonazzi et Rafael de Bustillo sur les classes moyennes en Europe du Sud
Interview | Le cinéaste Yannis Economides sur la poétique des ténèbres humaines
Thomas Maloutas:  Un Atlas social pour Athènes
Interview | Hervé Georgelin:  La fin de Smyrne, du cosmopolitisme aux nationalismes
next
prev