La crise telle qu’elle se précise par le chômage galopant, le manque d’emplois tant dans le privé que dans le public, l’aggravation des conditions de travail pousse les gens -surtout les jeunes- à la recherche de nouveaux débouchés. Εconomie sociale et solidaire et “start ups” (jeune pousse en français) sont des termes frequémment rencontrés de nos jours pour répondre aux nouveau besoins d’activité.

Par le terme économie sociale ou économie sociale et solidaire, on regroupe les organisations privées ou publiques (entreprises, coopératives, associations, mutuelles ou fondations) qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale. Avec start-ups, le but se précise diffèrement dans la mesure où il s’agit de jeunes entreprises à fort potentiel orientées vers la croissance rapide et le profit autour des projets originaux.
 
GrèceHebdo saisit l’occasion du 3ème Festival de l’Economie Solidaire et Coopérative organisé le 10-12 octobre au centre culturel de Hellinikon à Athènes pour parler de ces nouveaux types d’activité. Le but du Festival consiste à constituer un nouvel espace de rencontres qui réunira des acteurs du champ coopératif et solidaire afin d’échanger des connaissances, des expériences voire de former des réseaux de solidarité dans toute l’Europe.

Vassilis Chrysos, l’un des participants à ce festival, member du groupe sarantaporo.gr en parlant à GrèceHebdo, précise que le nouvel entreprenariat issu de l’économie sociale et solidaire combine de divers paramétres : la recherche individuelle d’emploi coexiste avec le souci de solidarité sociale sans pour autant meconnaître la necessité d’aboutir à des démarches viables qui gagneront le pari du temps.L’ économie sociale et solidaire constitue un paradigme économique alternatif qui pourrait être moteur de changement social, ajoute Chrysos.
 
L’Union Européenne ne cesse de financer des initiatives et des projets autour de l’économie sociale et solidaire dans le but de favoriser la cohésion sociale et la promotion d’une économie à visage humain. Quant à la Grèce, depuis 2011 elle dispose de son propre cadre réglementaire ainsi que d’un Service au sein du Ministére du Travail voué à l’insertion sociale et l’économie sociale.

allhleggya oikonomia

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev