2 Tzoufi

Meropi Tzoufi, vice-ministre de l'Education, de la Recherche et des Affaires religieuses, s’est entretenue avec notre publication Greek News Agenda* sur le sujet des études en langue grecque et de l'éducation à l'étranger, analysant les défis à relever pour répondre aux besoins des Grecs à l'étranger, et au renforcement des départements d'études grecques dans les universités étrangères. Tzoufi est membre fondateur du parti Syriza, professeur associé de médecine à l'Université de Ioannina et membre élu du conseil d'administration de la Société grecque de pédiatrie et de la Société grecque de neurologie pédiatrique.

Quels sont, à votre avis, les objectifs des études en langue grecque à l'étranger? Quels sont les problèmes particuliers qui se posent?

Les études en langue grecque sont, au cours de leur histoire, associées à de nombreux facteurs et, en raison de l’évolution de la conjoncture internationale, de la crise économique et des énormes flux migratoires à l’échelle mondiale, elles traversent une période de transition.  Les caractéristiques de cette phase sont la diversité des élèves en termes de patrimoine culturel, de  tranche d’âge, de niveau de connaissance de la langue grecque, sans pour autant oublier leurs raisons et leurs motivations pour apprendre le grec.

En conséquence, les études en langue grecque ont deux objectifs: promouvoir l’enseignement du grec en dehors du cadre national étroit et, parallèlement, fournir aux étudiants un soutien éducatif multidimensionnel, afin de garantir leur intégration sociale là où ils vivent, et en même temps garder leurs liens avec notre pays.

alphabet Greek

Ces dernières années, en raison de la crise économique, les flux migratoires de la Grèce vers d’autres pays ont augmenté. En matière d’enseignement de la langue grecque, quelles mesures ont été prises pour répondre aux besoins croissants de la population étudiante à l’étranger?

Afin de répondre aux besoins croissants de la population étudiante grecque à l'étranger, le ministère de l'Éducation et des Affaires religieuses a procédé à la mise à jour du cadre juridique (loi n ° 4415 / 2016), qui prévoit la mise en œuvre intégrale du programme enseigné en Grèce (b) l'enseignement de diverses matières grecques dans des écoles bilingues et (c) l'enseignement du grec et de la culture grecque dans les départements des écoles de langue grecque.

En outre, le gouvernement grec continue àfaire de son mieux pour répondre aux besoins de l'enseignement en langue grecque en apportant un soutien à ces écoles de diverses manières, notamment le détachement d'enseignants, la fourniture de matériel pédagogique et le financement.

Cette année, nous avons veillé au démarrage rapide du processus de détachement d’enseignants, afin que la nouvelle année scolaire puisse commencer sans heurts et avec du personnel en place. Il est à noter que ce processus est complètement transparent et basé sur de critères spécifiques.

De plus, il est essentiel de veiller à ce que les enseignants détachés aux écoles à l'étranger retrouvent leur poste d'enseignant à leur retour en Grèce (article 95 de la loi n° 4547/2018), car rien de moins  serait un élément dissuasif majeur. Le détachement ponctuel d’enseignants et d’administrateurs aux bureaux de l’éducation à l’étranger, l’excellente coopération avec les coordinateurs de l’éducation à l’étranger et le service compétent du ministère de l’Éducation ont contribué à l’établissement de relations constructives avec les communautés grecques et les écoles à l’étranger et ont conduit à une dotation en personnel satisfaisante, qui dépasse 75%.

minedufb1

Dans quelle mesure est-ce que les problèmes concernant le détachement d'enseignants à l'étranger ont-ils été résolus?

Sur le plan financier, cela a été une période difficile pour notre pays et nous avons dû faire face à des problèmes tels que la réduction des salaires et des indemnités versées à l’étranger, la cessation des fonctions dans le secteur public après dix ans et la réduction du personnel enseignant qui en a découlé, d'où proviennent les candidats à l'enseignement à l'étranger. En même temps, l’enseignement de la langue grecque dépend de nombreux facteurs liés aux conditions prévalant dans les pays d’accueil, tels que le coût et les conditions de vie, qui dissuadent souvent de manifester l’intérêt manifesté par les enseignants détachés.

Malgré les difficultés inhérentes et la réduction drastique des dépenses au cours des dernières années, le budget alloué à l’éducation en langue grecque n’a cessé d’augmenter, témoignant de l’intérêt de l’État pour la diaspora et du soutien de l’enseignement en langue grecque en pratique.

Enfin, au cours des trois prochaines années, nous procéderons à 15 000 nominations et espérons que, après avoir éliminé les mesures dissuasives, nous espérons raviver l’intérêt des enseignants pour les affectations à l’étranger.

Combien de départements de grec moderne existe-t-il actuellement dans des universités étrangères et comment sont-ils financés?

La Grèce fournit à environ 80 départements universitaires à l’étranger du matériel pédagogique et / ou du personnel enseignant qualifié pour appuyer le travail multiforme que constituent l’étude, l’enseignement et la promotion de la langue, de l’histoire et de la culture grecques. En même temps, nous travaillons sur les moyens de renforcer davantage les départements d’études grecques des universités à l’étranger et leurs liens avec les bureaux de coordination et les communautés grecques à l’étranger.

minedufb3

À votre avis, est-il difficile de promouvoir la langue grecque dans le monde globalisé dans lequel nous vivons, où l’anglais a une dynamique particulière?

La question essentiellement soulevée par votre question renvoie à un débat théorique plus large et concerne notre identité linguistique, la question de savoir si et dans quelle mesure la langue grecque pourrait être "menacée" pour ainsi dire par son contact (ou un conflit théorique) avec d'autres langues, plus forts en termes de diffusion ou d’ampleur d’utilisation.

Bien entendu, l’accent est mis sur la prédominance et l’instauration de la langue anglaise en tant que communication internationale, qui, aujourd’hui, principalement en raison de la mondialisation numérique, gagne du terrain  au niveau mondial.

C’est donc une tâche très importante et en même temps difficile que nous sommes appelés à remplir, dans une situation économique difficile et dans un environnement mondial en mutation, façonné par l’influence de la mondialisation, de la société mondiale en réseau et de l’interculturalisme.

Je vous dirais donc que l'expression "enseignement de la langue grecque à l'étranger" est large et concerne une éducation en grec qui ne se limite pas aux Grecs de la diaspora mais s'adresse à un public mondial, à tous ceux qui souhaitent apprendre la langue grecque, et la culture grecque. De ce point de vue, la langue est à la fois comprise comme un outil d’apprentissage, mais aussi comme un moyen d’interaction, de communication et de création qui coexiste avec sa valeur symbolique de porteur de culture.

La langue grecque a évidemment son propre élan, a marqué et continue de marquer son propre parcours culturel, qui est indéniablement lié non seulement à sa diachronie, mais également à sa signification synchronique, ainsi qu'aux personnes qui la parlent ou l'écrivent, la façonnent au quotidien, la créent et diffusent la culture dans le monde entier.

*Interview accordée à Marianna Varvarigou | Traduit de l'anglais: Nicole Stellos. 

A relire sur GrèceHebdo
 
m.o.

 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev