Dimitris Sotakis est né à Athènes en 1973. Il a étudié la musicologie à Londres et a publié son premier livre en 1997. Son œuvre a reçu de nombreux prix et ses livres connaissent un succ&e…

Lire plus

Thanassis  Hatzopoulos est né à Aliveri (Eubée) en 1961. Après des études de medecine à l’Université d’Athènes, il s’est specialisé en pedopsychiatrie et il est psy…

Lire plus

Yannis Kiourtsakis est né à Athènes en 1941. Il a effectué des études de droit à Paris. Romancier, essayiste et traducteur, il a publié des études sur Georges Seferis, Karangiozis et la traditio…

Lire plus

Une capitale vivante en pleine crise économique et migratoire, une mégalopole de contrastes, un centre culturel en constante transformation, Athènes reste une ville attachante qui arrive à figurer aujourd’hui  p…

Lire plus

Michel Politis est professeur de Traduction Économique, Juridique et Politique (fr-el) et directeur du Laboratoire de Traduction Juridique, Économique, Politique et Technique au Département de Langues Étrangère…

Lire plus

Est-ce qu'un tableau est en mesure de révéler une histoire familiale?  A partir d’une toile de la peintre Thalia Flora-Karavia (1871-1960), la realisatrice franco-grecque Sandrine Dumas suit les traces de Thalia, &a…

Lire plus

SKEP (Αssociation de Responsabilité Sociale pour les Enfants et les Jeunes) est une association à but non lucratif vouée à la levée des préjugés concernant le handicap  et l' insertion des j…

Lire plus

George-Icaros Babassakis (avril 1960) est poète, traducteur, écrivain et chercheur des mouvements Futurisme, Dada, Surréalisme, de la Beat Génération et du courant pour le « dépassement et l'incarnation…

Lire plus

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
Quo Vadis Europa? | Annamaria Simonazzi et Rafael de Bustillo sur les classes moyennes en Europe du Sud
Interview | Le cinéaste Yannis Economides sur la poétique des ténèbres humaines
Thomas Maloutas:  Un Atlas social pour Athènes
Interview | Hervé Georgelin:  La fin de Smyrne, du cosmopolitisme aux nationalismes
next
prev