L΄appellation d΄origine protégée Naoussa (AOP Naoussa), reflétant les vignobles luxuriants et variés de Naoussa, a pris son nom d'après la ville homonyme de la Grèce Nord-occidentale. Les vignobles de Naoussa se trouvent à une altitude de 150 à 450m et reçoivent suffisamment de pluie pour la plupart des millésimes rendant l΄irrigation inutile. 
xinomavro2
Il est à noter qu’il existe quatre appellations en Grèce faisant mention au Xinomavro, mais seulement le Xinomavro-Naoussa et le Xinomavro-Amynteo, cultivés dans deux régions vitivinicoles de grande importance de la Macédoine du nord-ouest, Naoussa et Amynteo, donnent les appellations monovariétales AOP Naoussa et AOP Amynteo.
Les vins d΄AOP Naoussa, sont toujours rouges et en général, ce sont des vins robustes et tanniques lorsqu΄ils sont jeunes et aptes à un long vieillissement pour au moins deux ans. Ce sont les vins les plus pleins de corps parmi les appellations Xinomavro offrant une démonstration éblouissante de complexité aromatique, qui s΄étend sur tout le spectre du potentiel aromatique du cépage. 

Les styles traditionnels tout comme les styles modernes du Xinomavro-Naoussa/Amynteo, avec quelques années de vieillissement en bouteille, sont incroyablement riches en umami. Le Xinomavro-Naoussa/Amynteo présente un éventail stupéfiant d΄arômes et de saveurs, suffisamment complexe. C΄est un vin de garde par excellence qui accompagne bien les poissons riches et gras (thon, saumon, perche de la Méditerranée), surtout grillés, la charcuterie, les volailles et tout plat à base de tomate (pâtes à la sauce tomate, tomates farcies). Il peut également accompagner des salades à la vinaigrette et des fromages durs. A votre santé! Pour en savoir plus, visitez newwinesofgreece.gr
 

Pour en savoir plus sur les vins grecs, visitez la rubrique Œnologie de GrèceHebdo.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
Quo Vadis Europa? | Annamaria Simonazzi et Rafael de Bustillo sur les classes moyennes en Europe du Sud
Interview | Le cinéaste Yannis Economides sur la poétique des ténèbres humaines
Thomas Maloutas:  Un Atlas social pour Athènes
Interview | Hervé Georgelin:  La fin de Smyrne, du cosmopolitisme aux nationalismes
next
prev