En exposant le travail de trois peintres éminents - Stephanos Daskalakis, Giorgos Rorris y Michalis Madenis - la Pinacothèque Municipale de Patras continue la mise en œuvre de son programme qui vise à renforcer l'expression artistique.

Élément dominant de l’exposition qui a été inaugurée le 7 novembre et terminera le 7 janvier 2017 sera la nature anthropocentrique des œuvres. Dans le cadre de l'exposition se feront des visites guidées par les artistes mêmes: lundi 14/11, visite guidée par Madenis lundi 28/11, visite guidée par Rorris, et lundi 5/12 visite guidée par Daskalakis.

patra4

Stefanos Daskalakis

Dans sa première exposition solo à Athènes (1982) Daskalakis a présenté une peinture figurative qui mettait en valeur la technique traditionnelle de la peinture à l'huile. Les peintures représentaient des intérieurs et des natures mortes, d’une manière réaliste et des couleurs chaudes. Son travail se démarqua immédiatement et se relia à un tour général aux formes traditionnelles, qui comprenait de nombreux jeunes peintres grecs dans ces années.

Cette tendance est considérée comme représentantive d’une sorte de postmodernisme grec. Dans les années suivantes, sa peinture est devenue plus complexe en termes de représentation de l'espace et l'utilisation de la couleur, mais aussi dans le contenu conceptuel des œuvres, avec des références explicites au ravage inévitable du temps, la solitude et l'abandon. Cependant, les éléments dramatiques, qui se réifièrent parfois au baroque et parfois à l'expressionnisme, ne modifient pas la fidélité de la représentation. Dans ses œuvres les plus récents, il traite des portraits de femmes et des nus, qui sont traités avec une écriture encore plus dramatique et rendent plus évidente la pensée existentielle qui traverse l'ensemble de sa peinture.

patra3

Giorgos Rorris

Son art fait partie d'un grand tour des jeunes peintres des années ‘80 vers la représentation et les techniques traditionnelles. Dans sa thématique la forme humaine et les intérieurs sont les protagonistes tandis que les illustrations topographiques sont plus rares. Ses figures solitaires développent une relation particulière avec l'espace, mettant en évidence le dramatisme de ses compositions. Les scènes obtiennent une dimension psychographique, en mettant en valeur l'individualité et l'expression personnelle du modèle. De même pour les nus féminins qui dominent sa peinture au cours des dernières années. Dans tous ses sujets, la commande de la couleur définit l'atmosphère, parfois avec des tensions sensuelles et parfois avec un peu de mélancolie.

patra2

Michalis Madenis

De ses premières œuvres jusqu'à aujourd'hui, il reste fidèle à la peinture figurative avec des thèmes anthropocentriques. Dans ses œuvres domine le corps nu masculin, en mettant l'accent sur sa dimension humaine. L'ambiance expressionniste est évidente dans ses figures chargées d’émotions et l’atmosphère un peu mélancolique qui les entoure. Avec des symbolismes discrets s’indiquent la mortalité du corps et sa sainteté. La présence exubérante de nu, sans se référer directement aux normes de beauté classique, met l'accent sur le caractère humaniste de cette proposition artistique et sa connexion plus profonde à l'histoire de la civilisation. La conception robuste des figures, les compositions évocatrices et l'utilisation expressive de la couleur, sont les principales caractéristiques de son langage artistique.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev