Culture, tradition, folklore, gastronomie, coutumes locales, fêtes, théâtre, cinéma et aussi arts visuels, sports et sports nautiques, sont a l’ origine de nombreux festivals organisés tout au long des mois de juillet, août et septembre dans les îles de la mer Égée en donnant une couleur unique aux vacances de visiteurs dans les Cyclades et le Dodécanèse. La Région des îles de la mer Égée du sud, en coopération avec les autorités locales, apportent leur soutien aux événements culturels qui mettent  en valeur le patrimoine unique des îles. 
GrèceHebdo* a cherché le président de la Région des îles de la mer Égée du sud  Giorgos Hatzimarkos qui a répondu aux questions liées aux flux touristiques associés avec l’arrivée massive des réfugiés. 
 
FotorCreated iles festivals2

- Est-ce que la richesse des  événements culturels constitue une raison supplémentaire  pour visiter les îles grecques cet été ?

Les îles grecques sont un tableau vivant de la continuité de notre civilisation. Par delà la civilisation ancienne qui remonte  vers  trois mille ans avant notre ère, les productions culturelles contemporaines sont visibles d'un bout à l'autre de la mer Égée : expos, théâtres, arts visuels, musique, folklore, tradition et gastronomie composent une mosaïque impressionnante, offrant des expériences uniques aux visiteurs. Dans nos îles, l'histoire est toujours présente dans chaque coin, chaque ruelle, chaque pierre  comme une ligne imaginaire qui associe le présent avec les temps préhistoriques.

- Quel est le rôle de la région pour ce qui est de ces événements culturels ?

La Région de la mer Égée Sud attribue une grande importance à la culture et l’histoire tout en essayant  d’améliorer, entre autres, les infrastructures des îles. Il y a quelques jours, nous avons inauguré l théâtre antique  de Milos. A noter également  notre collaboration avec le musée de Louvre concernant une exposition au  musée archéologique de Rhodes l’année dernière.

- La crise des refugies a mis les iles de la mer Égée au centre de l’intérêt de l’opinion publique internationale tantôt de façon positive tantôt de façon négative. Quoi qu’il en soit, quel est l’impact de la crise des réfugiésur les flux touristiques cet été ? Que diriez-vous à un visiteur potentiel qui hésite ?
 
Je lui parlerai de la façon dont les habitants des îles de la Mer Égée ont répondu à la crise des réfugiés en faisant preuve des valeurs humanistes qui sont la raison d’être de la  civilisation occidentale. Malgré l'énorme pression exercée sur nos îles, les habitants ont répondu, dans leur ensemble, par la voie de la solidarité et ils ont défendu les principes et les valeurs des Lumières, autrement dit, ils ont défendu l'idéal européen lui-même. Nous sommes vraiment fiers d’eux et de leurs comportements. L'Europe des Lumières est un fonds culturel commun qui ne devrait  jamais être abandonné. 
En ce qui concerne les flux touristiques, ceux-ci ont été affectes, non seulement à l’échelle des îles frontalières, mais en général dans l’ensemble du pays. Un effort titanesque s’impose au niveau national pour faire face aux problèmes liés aux effets de la crise des réfugiés dans le secteur touristique. Dans notre Région nous avons mis sur place  des programmes  de soutien adressés aux îles les plus touchées telles que Kos et Leros. Dans ce contexte difficile, force est de s’approprier une attitude lucide loin des fanatismes. 
Bref, qu’est ce que je dirai à un visiteur potentiel? « Grèce est l’un des pays  les plus en sécurité  dans le monde entier et en même temps  disposant de plus belles îles de l’Europe. Alors tout ce que vous cherchez dans vos vacances se trouve dans les îles de la mer Égée! ».
 
INFOS
Les programmes détaillés de festivals dans les îles de Cyclades- Dodécanèse peuvent être recherchés sur les sites officiels de chaque île ou à travers les bureaux touristiques sur place. Un catalogue indicatif des événements (en grec) ici 
 
* Entretien accordé à Magdalini Varoucha
 
FotorCreated festival

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev