Nikos Hadjikyriakos-Ghikas est né à Athènes en 1906 et dès sa première jeunesse choisit la voie de la peinture pour s’exprimer. Au fil de  ses années scolaires, il a eu la chance de prendre des cours de peinture à côté du grand peindre Constantinos Parthenis. En 1922, il quitte la Grèce et va à Paris pour suivre des cours en dessin et en peinture  à l’Académie Ranson. En même temps, il fait des études de littérature française à la Sorbonne. Un an après, en 1923, on voit certaines de ses œuvres à une exposition collective au «Salon des Indépendants».

ghika 35

Sa première exposition personnelle a eu lieu à la Gallérie Percier à Paris en 1927, où son travail fut remarqué par Picasso. A Athènes, sa première exposition s’est tenue à la Gallérie Stratigopoulos en 1928, accompagnée des œuvres du sculpteur Michael Tombros. En 1934, étant déjà un artiste renommé, il décide de quitter Paris et de s’installer à Athènes. Entre 1935 et 1937, il fut également l’éditeur du magazine ‘’Le troisième œil’’, dédié aux arts plastiques.

En 1937, il fait des réparations dans sa maison d’enfance à Hydra. C’est dans cette île où il peint ses premières œuvres dans lesquelles on distingue bien son style artistique, c'est-à-dire la combinaison des éléments de cubisme avec la nature, la lumière et l’architecture de la Grèce.

g1

De 1941 à 1958, il donne des cours à l’Ecole de l’architecture d’Athènes. En 1972, il est élu membre régulier de l’Académie d’Athènes.

Plus de 50 expositions des œuvres de Hadjikyriakos-Ghikas ont eu lieu à Athènes, Paris, Londres (où sa dernière grande exposition à la Royal Academy en 1988), Genève, Berlin et New York. Ses œuvres, au delà des collections privées partout dans le monde, peuvent être admirées au Musée d’Art Moderne à Paris, à Tate Gallery à Londres, au Metropolitan Museum of Art à New York et à la Gallérie Nationale d’Athènes, à laquelle Hadjikyriakos-Ghikas offre 46 des ses œuvres.

g2

Notons que Hadjikyriakos-Ghikas, en dehors de la peinture, du dessin et de la sculpture, a également été impliqué dans la conception des décors et des costumes pour des œuvres théâtrales mais aussi dans l’illustration de plusieurs livres.

Il est mort en 1994. En 2006, une expo rétrospective de son œuvre a été organiséeà Syros et au Musée Benaki d’Athènes.

ghika 1

Hadjikyriakos-Ghikas même si il a commencé sa carrière artistique influencé par le cubisme, il s’inspire, surtout dans ses derniers tableaux, du fauvisme, du symbolisme ou du constructivisme.Comme toute sa génération des années 1930, il fut marqué par la Première Guerre mondiale et la tragédie d’Asie Mineure. Il se posa lui aussi la question de la «Grécité», à côté des grands de la poésie grecque comme Elytis et Seferis, le romancier Théotokas et le peintre Kontoglou.  Hydra, l’île des ses années d’enfance a joué un rôle déterminant dans l’esthétique de son œuvre, puisqu’elle lui a permis de combiner les éléments géométriques du cubisme, avec l’architecture et  la lumière d’ Hydra. Cette dernière restera pour toute sa vie, son île préférée et l’île verra en lui l’un de ses plus hauts visiteurs en lui dédiant une statue en son nom.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev