Né à l’île d’Hydra en 1925, Panayiotis Tetsis a fait des études à l’École des Beaux-arts d’Athènes de 1943 à 1949, auprès de Dimitrios Biskinis et Konstantinos Parthenis. Il se rend, par la suite, à Paris, en tant que boursier et il poursuit ses études à l’École des Beaux-arts de Paris (1953-1956), où il se familiarise également avec l’art de la gravure sur cuivre. Après ses études, il revient en Grèce et opte pour la voie figurative, à contre-courant de ses contemporains plus tentés par l'abstraction.

T MER

Sa première exposition personnelle est organisée en 1948. Plus d’une centaine ont suivi, partout en Grèce mais aussi en Italie et à Chypre. En 1970, il a été nommé représentant de la Grèce à la Biennale de Venise, mais il refuse de participer à cause de la situation politique dans le pays.

collage tetsis

Fidèle à la peinture figurative, Tetsis a développé son propre style expressionniste, en dépeignant des scènes de la vie quotidienne, des portraits, des paysages et des natures mortes, se focalisant, en particulier, sur le rôle de la couleur et de la lumière. Il était surtout réputé pour ses portraits et ses peintures marines.

TETSIS Still life 1998

L'artiste s'inspire pour ces peintures de paysages marins qui lui sont familiers. Il a consacré de nombreuses toiles aux panoramas azurés des îles d'Hydra et de Sifnos, travaillant avec beaucoup de vigueur sur la pureté des couleurs. La peinture de Tetsis peut se caractériser comme peinture du regard. Il peint ce qu’il connaît, il crée une peinture rurale, colorée, harmonieuse, qui capture, de façon convaincante, la nature de la lumière grecque.

Tetsis est mort, il y a un an, à Athènes. 

TETSIS The Moon 1998

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev