mon pere poeme
Mon père a donné sa vie pour construire une maison
 
Des après-midi, des jours fériés, dans la petite cuisine
Sans une douceur ni un tour au café.
 
A sa mort il a laissé un chemin broussailleux
Une bâtisse sans fenêtres, sans crépi, des années…
Les temps ont changé comme on dit
Bien des choses se sont passées,
On s’est perdu de vue mon frère et moi, on a fini par apprendre la mort du père…
 
C’est pourquoi le soir je te regarde si profondément dans les yeux
 
Si des fois je pouvais trouver la modeste chaleur
Qui lui a manqué.

 

Traduction: © Kostas Nassikas et Démosthène Agrafiotis "Anthologie de la poésie grecque 1975-2005" Ed. L’Harmattan, 2012.
Peinture: Andreiadou Tzoulia “Mon père’’
Le poème original en grec sur notre page facebook

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev