dec

En plein centre  d’Athènes, au quartier de Monastiraki, tout près de l’Acropole, il existe un marché aux puces, le fameux Yussurum, un lieu de passage indispensable pour les Athéniens et les touristes en quête des produits autant diversifiés que rares. Le Marché commence à la place de Monastiraki juste à côté de la station homonyme du métro.

y2

Il s’agit d’un complexe des petites ruelles avec des vielles maisons où on peut trouver plusieurs petites boutiques avec des produits neufs ou d’occasion. Des dizaines de vêtements sont accrochés sur les façades des magasins, des t-shirts et des blousons en cuir.

gem

Mais on peut y trouver encore des chaussures, des baskets, destinés surtout aux jeunes gens qui n’ont pas beaucoup d’argent pour visiter les grands magasins ou se procurer les marques les plus chères. Pendant les périodes des crises économiques,  le marché de Monastiraki constituait une solution de dernier recours. On pouvait y trouver plein de choses et surtout s’habiller sans y dépenser une fortune. Aujourd’hui les choses ont évolué. On y distingue souvent des vêtements tendances que les jeunes viennent y chercher dans la recherche de leur propre style.

y3

Plus on avance dans le quartier, le marché devient plus populaire et traditionnel, arrivant ainsi à la Place Abissinias (d’Ethiopie) qui est entouré par de petits magasins de brocante et des antiquaires. Sur la place et en plein air, surtout le dimanche tôt le matin, prend lieu un grand marché aux puces, où sont dispersés par terre les objets les plus insolites, faits des pièces originales et authentiques.

y1

Le temps passe vite là-bas parce qu’on se sent vite perdus parmi des milliers d’objet et des couleurs, qui rendent notre choix difficile ; des petits meubles, des tableaux, des livres et des magazines, des objets de décoration, de l’argenterie, des bronzes, des vielles lampes, des disques en vinyle, des miroirs, des articles de bureau, de la vaisselle, des collections de timbres ou des vieux billets ou des pièces de monnaie, surtout des drachmes, qui sont déjà entrés dans l’histoire !

bec

Les connaisseurs viennent très tôt le matin  en quête de bonnes affaires et d’occasions, même si un objet rare, précieux ou cher difficilement échappe à l’attention des antiquaires expérimentés ou des brocanteurs. Il faut donc prendre du temps et bien chiner pour trouver votre objet précieux, et surtout bien marchander, parce que les réductions peuvent arriver parfois à 80% par rapport au premier prix !

y8

Le mot Yussurum, qui est utilisé aujourd’hui pour le marché aux puces d’Athènes, mais aussi, avec le temps, pour tous les autres marchés aux puces grecs, vient de la famille juive Yussurum, qui a quitté Smyrne pour s’installer en 1863 au quartier juif d’Athènes, suivie par d’autres familles juives. Cette famille des marchands s’est occupée dans un premier temps de la couture, avant de passer dans un deuxième temps au commerce des vêtements d’occasion et plus tard des antiques.

y9

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev