Fourni par Blogger.
jeudi 13 février 2014

Un vin rare et précieux ne pourrait être produit que dans une île avec les mêmes caractéristiques. Nous présentons aujourd’hui le vinsanto: le vin blanc doux de Santorin, dont la production exige environ 6 à 10 kilos de raisins par litre, à cause de l’évaporation et du vieillissement en fûts. Les cépages autochtones pour la production du vinsanto sont plantés dans un vignoble parmi les plus anciens du monde sur un sol volcanique. Tous ces cépages blancs contribuent chacun à sa manière à son excellence: l’assyrtiko à sa terrible acidité, à sa noblesse, et à ses notes minérales, l’aïdani à son corps et à son arôme profond, et l’athiri à son caractère fin et fragile et, tous ensembles, à la complexité du vinsanto. 

La vinification difficile -due à la grande teneur en sucres- est suivie habituellement par un long vieillissement en fûts. Pour protéger le goût du terroir unique, les viticulteurs préfèrent de vieux fûts, de grande capacité. Avec une sensation de velouté à son goût, un jeune vinsanto a une couleur orange-or et un caractère fruité, qui rappel le coing, la figue cuite, la datte et des fruits jaunes mûrs, ainsi que le miel et le caramel, alors qu’un « nectar vieilli » a une couleur d’acajou et des arômes tertiaires intenses, inondés de café, de fruits séchés, de raisiné et d’encens. Vinsanto placé parmi les meilleurs vins de dessert du monde forme un accord parfait avec les desserts à base de caramel, la crème brulé les figues, les fruits secs, le café, ou le coing, les fromages salés ou le Roquefort. Notre proposition est de le consommer à Santorin en voyant le coucher du soleil à Oia. Α votre santé!

Pour en savoir plus, visitez newwinesofgreece.gr Pour les amants de Santorin, ne perdez pas l’occasion de goûter le vinsanto accompagné d’ autres délices de Santorin aujourd’hui à 19h30 lors d’une soirée dédiée à l île qui aura lieu au musée Goulandri à Kifissia.