Il  existe certains édifices de l’antiquité qui nous lient directement et naturellement avec le passé, parce qu’on fait aujourd’hui le même usage, a peu près, que nos ancêtres. On parle des théâtres grecs antiques qui sont répartis dans toute la Grèce continentale et insulaire, ainsi qu’en Grande-Grèce (Italie du Sud, Sicile) et en Asie Mineure. Les théâtres antiques continuent d’accueillir chaque été des représentations de théâtre, de musique et de danse en liant le présent avec le passé et en offrant des sensations nouvelles sur les mêmes pièces de pierre ou de marbre.

On revient sur ce sujet grâce au programme des excavations archéologiques au  théâtre de Sicyone, une cité du Péloponnèse, située sur un plateau, non loin du golfe de Corinthe, qui a commencé en 2004 et qui va reprendre prochainement pour la restitution totale du monument. On espère que dans quelques années le théâtre pourra accueillir de nouveau des représentations théâtrales après 2300 ans de silence.

theatro sicion2

Le théâtre de Sicyone est considéré comme l’un des théâtres les plus impressionnants par sa taille, avec un diamètre de 20m pour l'orchestre et de 125m pour la cavea (le koilon), et par son acoustique. Le koilon est séparé en deux par un ambulatoire (diazoma) et en 15 parties triangulaires par 16 escaliers rayonnants. Les rangées n'ont pas été définies avec précision car les fouilles de la cavea n'ont pas encore été accomplies. L'ambulatoire supérieur a deux passages voûtés à chaque extrémité, tandis qu'aux entrées (parodoi) il y a des portes semblables à celles du théâtre de l'Asklepieion d'Epidaure.

L’ancienne ville de Sicyone constituait un état autonome et indépendant, un centre politique, économique et administratif, bien connu pour son histoire glorieuse et ses écoles artistiques, de peinture, de sculpture et d’orfèvrerie.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev