Le rétsina se produit sans interruption pendant des milliers d'années, comme en témoignent les découvertes archéologiques, les mentions sur la poésie grecque ancienne ainsi que les références sur la production et la consommation de vin ritiniti, comme on l'appelait dans l’antiquité. 
 
Les célèbres vins grecs de l'antiquité, étaient bien connus et commercialisés à travers la Méditerranée. Leur réputation a été nourri par leur qualité et par les pratiques de vinification très en avance par rapport à leur temps. Le rétsina a associé son nom avec une telle pratique: l'addition de quelques morceaux de résine de pin au moût, avant ou pendant la fermentation, retirées ensuite avec la lie lors du premier soutirage.

retsina
Cette pratique donnait à la fois de l’arôme au vin et lui permettait de mieux se conserver dans les amphores (jarres avec deux poignées) qu’on utilisait à l’époque pour le transport et le stockage du vin. Les amphores étaient scellés avec un mélange de plâtre et de résine de pin. Ignorant à cette époque l'influence nuisible de l'air sur le vin, qui ne fut démontrée que 25 siècles plus tard grâce aux travaux de M. Pasteur, on atteignait ainsi la meilleure conservation du vin à l'influence de la résine. Au cours des années 1960, le rétsina, a acquit une telle réputation ce qui l’a fait synonyme du vin grec occultant les variétés de la vigne en Grèce. Avec la croissance rapide du tourisme et ses exportations, le rétsina est associé à la Grèce et ainsi, au vin grec. (Vous pouvez lire la suite ici).
 

Pour en savoir plus sur les vins grecs, visitez la rubrique Œnologie de GrèceHebdo.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev