Les parcs de poche (pocket parks), une initiative qui contribue à la réévaluation de l’espace urbain, se développe actuellement à la Ville d’Athènes. L’initiative se concentre sur un développement vert et durable du tissu urbain. Athènes, ainsi que de nombreuses autres villes européennes, souffre du manque d'espaces publics gratuits accessibles à tous. L’urbanisation accrue des décennies précédentes, notamment après l'émigration interne des populations des zones agricoles de la périphérie vers le centre, ont provoqué une asphyxie qui caractérise non seulement le centre-ville mais aussi de nombreux quartiers. En effet, la densité d’une construction disproportionnée pose un véritable défi pour la municipalité d’Athènes ;celui de gérer non seulement le manque d'espaces ouverts mais aussi celui de l'abandon total de nombreux espaces publics existants.

PHOTO2

Le maire d'Athènes, Kostas Bakoyannis, s'adressant à Reuters a souligné que la création des parcs de poche est relative ‘’à la création d'espaces verts, la réduction de la température, la qualité de vie et la désignation de nouveaux repères dans la ville". À préciser que des scientifiques du monde entier tirent l’alarme et notent que les parcs de poche s’avèrent une solution essentielle qui change la vie quotidienne de la ville pour le mieux dans de nombreux secteurs. Déjà en Amérique et en Grande-Bretagne, les ‘’pocket parks’’ sont considérés comme des outils pour lutter contre la criminalité et l'isolement dans les villes densément peuplées et, surtout, pour protéger l'environnement.

Ces pratiques viennent également d’être adoptées par Athènes dans de nombreux coins de la ville et sans frais pour les Athéniens. Anna Zilakou, responsable du programme ''Adoptez votre ville'', directrice générale d'Athens Partnership, s'est entretenue avec Punto Grecia, sur la naissance et la réalisation de ce projet : "les parcs de poche sont des espaces verts qui remplacent des zones abandonnées il y a de nombreuses années et transformées en zones de décharges, ils sont situés dans des quartiers densément peuplés de la ville et sont à la base de la création de villes qui exploitent et utilisent jusqu'au dernier centimètre d'espace public au profit de citoyens. C'est une pratique réussie dans de nombreuses capitales européennes, et au-delà, et nous l'avons adoptée pour réaménager nos quartiers. Ces parcs présentent de multiples avantages pour les villes. Outre leur contribution à la protection de l'environnement avec les plantes, les arbres, les fleurs, leur rôle dans la lutte contre l'isolement auquel sont confrontés les habitants des grandes villes est fondamental. Une valeur multipliée pendant la pandémie. Autrement dit, ils ont une contribution sociale très importante. Leur création s'inscrit dans le cadre du programme ''Adoptez votre ville'' qui est mis en œuvre pour la première fois à Athènes et est une plateforme pour le développement de partenariats entre la Municipalité d'Athènes et des initiatives privées. À ce jour, plus de 100 entités privées, associations et fondations participent au programme, permettant des changements significatifs dans la ville grâce à des dons avec rapidité, flexibilité et transparence." BeFunky collage kolonos

La municipalité d'Athènes a déjà créé cinq parcs de poche dans les quartiers athéniens de Kypseli, Kolonos, Keramikos, Sepolia et Pagrati, trois zones densément peuplées sans espace vert libre. Et ce n'est que le début puisque la planification des autorités municipales prévoit la création de parcs supplémentaires dans les quartiers de la capitale et dans le centre, afin de régénérer des espaces abandonnés depuis de nombreuses années. Selon Anna Zilakou, ''le projet s'inscrit dans la stratégie plus large de la municipalité d'Athènes, qui a fixé comme priorité la récupération d'espaces publics de qualité, la valorisation et le réaménagement des espaces verts dans la ville et l'adoption d’ un modèle de mobilité durable. En plus des parcs de poche, de grands projets sont en cours dans le Jardin national et le Lycabette, ainsi que de nombreux projets partout dans la ville. Davantage de ‘’pocket parks’’ sont prévus dans les quartiers denses de la ville et la régénération des parcs et espaces verts existants, comme le parc FIX. En même temps, la municipalité d'Athènes fait un grand effort pour faire revivre, après de nombreuses années, 34 des fontaines emblématiques de la ville. Elles sont entretenues, réparées et réaménagées pour offrir à nouveau aux résidents et aux visiteurs une bouffée d'air frais.’’

Kypseli2 L

Les jardins de poche, qui se transforment en poumons verts toute l'année, sont créés d’une façon très intéressante: sol et trottoir en béton qui respecte l'environnement, bancs en bois recyclé, arbres à feuilles persistantes, système d'irrigation souterraine. De plus, dans le parc, les visiteurs trouveront des panneaux spéciaux à côté de chaque plante qui donnent des informations utiles sur son identité. À noter que les jardins sont éclairés de manière autonome par des systèmes photovoltaïques de technologie avancée. Ces petits parcs sont des espaces ouverts, accessibles au public, qui contribuent au réaménagement des quartiers et à la réorganisation du tissu urbain et social et ont été chaleureusement accueillis de la part des citoyens.

Sources et photos : Bureau de presse, municipalité d'Athènes, https://www.cityofathens.gr/ Punto Grecia

A relire sur GrèceHebdo