adamakis nyhterinos podilatis 2000
 
C'était une soirée douce
et je rentrais.
La rue à demi dans l'ombre,
les pas sourds et profonds.
Au loin, des aboiements.
 
Poussé par la nostalgie,
je rentrais
je rentrais sans cesse
vers ce qui
ne voulait pas revivre.
 

Christos Laskaris, Recueil "Chambre pour une personne" éd. Gavriilidis, 2001.
Traduction du grec: Michel Volkovitch. Source
Peinture: Yiannis Adamakis, "Cycliste de nuit", 2000.  Source
 
Le poème original en grec sur notre page facebook