Kassopi multimedia 11

La Route culturelle des théâtres antiques de l’Epire est un projet inauguré par l'autorité régionale del’Épire dans le but de mettre  en évidence les cinq des théâtres antiques les plus marquants de l'Histoire de la Grèce qui se trouvent dans la région de l'Épire (Dodone, Gitana, Ambracie, Kassope et le théâtre romain de Nikopolis). Ces monuments font partie d’ une route touristique reliant ces cinq sites offrant ainsi un merveilleux voyage vers la Grèce antique et contemporaine. 

La collectivité régionale de l’Épire et l'association Diazoma, en partenariat avec l'Union européenne, ont lancé ce projet innovant, qui s'étend sur 344 km et parcourt 2 500 ans d'Histoire.

Les cinq sites archéologiques de la région et leurs théâtres servent de portes d'entrée pour les voyageurs qui souhaitent explorer l'Épire et visiter les villes de Ioannina, Arta et Preveza, les villages pittoresques de Zagorochoria, le village de Metsovo, les plages exotiques de Parga et Syvota tout en dégustant la gastronomie et les produits locaux.

giannina vg
La ville d'Ioannina. Source: Visit Greece

L'Épire, située au nord-ouest de la Grèce, est la région la plus alpine du pays et a toujours été une région éloignée et isolée en raison de son emplacement entre les montagnes du Pinde et la mer. Pourtant, de nos jours, la région offre un produit touristique riche et diversifié comprenant la randonnée en montagne, le tourisme, la gastronomie locale, les sports de mer, l'écotourisme, le tourisme culturel et religieux etc.

Avec une nature préservée et des paysages à couper le souffle, la région de l'Epire offre un large éventail d'attractions allant des lacs, rivières et ponts en pierre, aux monastères byzantins, jolies villes, villages traditionnels et superbes plages de la mer Ionienne. 

Screen Shot 2021 04 25 at 10.09.39

Le théâtre antique en Grèce

Dans l'Antiquité, le théâtre était bien plus que ce qu'il représente aujourd'hui. La construction du théâtre est un concept et une réalisation architecturale de la civilisation grecque: une structure simple dans laquelle coexistent, de manière équilibrée et complète, fonctionnalité et excellente esthétique.

Le théâtre naît en Grèce à la fin du sixième siècle, pour atteindre son apogée à Athènes au ve siècle av. J.-C. Selon Aristote, le théâtre émerge du dithyrambe, un hymne religieux chanté par un chœur d’hommes accompagné d'un aulos et de danses en l'honneur de Dionysos, dieu du vin, des arts, de la fertilité et de la fête. C’est ainsi que le théâtre prend sa forme bien connue à la fin du sixième siècle, dans des compétitions théâtrales organisées chaque printemps sous l’autorisation du tyran d'Athènes, Pisistrate en honneur de Dionysos.

Le passage ultérieur à un modèle de gouvernement démocratique sous Clisthène en 510 av J.C. aurait même conféré une forte dimension civique et politique au théâtre athénien, ainsi qu’une dissociation de connotations religieuses. Le théâtre devient ainsi un élément indispensable de tout centre urbain à partir de la période classique, et se situe au centre de la vie politique, sociale et religieuse de l’antiquité.

Les théâtres antiques se distinguaient par leur simplicité de conception, avec une disposition des sièges circulaire ou semi-circulaire (koilon), qui, combinée à la différence de hauteur entre les gradins, permettait une combinaison unique d'une vue dégagée et d'une excellente acoustique. L’ "orchestra" est un cercle de terre battue où se placent le chœur, les danseurs, chanteurs et musiciens. Il comporte aussi un autel de sacrifice, le thymélée (autel de Dionysos). La scène est percée de trois portes : par la porte centrale entrait le personnage principal ; par la porte de droite entrait des personnages qui viennent de l'agora, et par la porte de gauche, de la campagne.

NAMA Bacchantes
Relief votif célébrant une victoire dans un concours dionysiaque, peut-être suivant une représentation des Bacchantes : à gauche trois acteurs tiennent des masques ; à droite Paidéia assise devant Dionysos allongé sur une couche. Vers 401 av. J.-C., Musée national archéologique d'Athènes. Source: Wiki Commons

Les cinq théâtres de l’Épire à découvrir: Ambracie, Gitana, Dodone, Kassope, Nikopolis

Plus précisément, la Route culturelle nous invite à découvrir Ambracie, le plus petit théâtre antique grec mis à jour jusqu'à présent. Il  date de la fin du IVe et le début du IIIe siècle av JC, sous le règne de Pyrhus. Contrairement à la plupart des théâtres grecs antiques, le petit théâtre d'Ambracie (ou Amvrakia) n'a pas été construit sur une pente naturelle, mais reposait sur une pente remplie.

BeFunky collage amvrakia theatre
Ambracie, Source: Ancient Theatres of Epirus

Deuxième arrêt, le théâtre de Gitana, qui a été construit au milieu du IIIe siècle avant JC et a été détruit par les Romains en 167 avant JC. Le théâtre est construit au niveau inférieur de la colonie, à l'extérieur des murs, et est protégé par un rempart. Une protection naturelle supplémentaire est assurée par la rivière Kalamas, vers laquelle elle est orientée.

Gitana multimedia 4
Gitana, Source: Ancient Theatres of Epirus

Le théâtre antique de Dodone (construit au début du IIIe siècle avant JC) est l'un des plus grands théâtres de Grèce, avec une capacité d'environ 15 000 à 17 000 spectateurs. Dodone, qui se trouve à seulement 20 kilomètres de la ville de Ioannina, est l'un des sites archéologiques les plus célèbres de Grèce, car c'était la maison de l'ancien oracle de Zeus, qui émettrait des prophéties sous un chêne sacré. Le grand théâtre de Dodone a changé au fil du temps, le plus grand changement étant celui qui s'est produit à l'époque romaine, peut-être à l'époque de l'empereur Auguste. Conformément aux mœurs et aux intérêts des Romains, l’orchestre du théâtre a été transformé en une arène accueillant des combats d’animaux sauvages.

Dodoni multimedia 1
Dodone, Source: Ancient Theatres of Epirus

Le théâtre de Kassope a été construit au début du 3ème siècle avant JC comme un espace pour regarder des représentations théâtrales et se rassembler pour débattre des questions politiques. Le théâtre  a été construit sur les contreforts de la plus haute colline de la ville, sous l’acropole nord-ouest, offrant aux spectateurs l’occasion de profiter  des vues panoramiques sur le golfe d’Amvrakia, la mer Ionienne et l’île de Lefkada. Ses bâtisseurs se sont appuyés sur un plan hippodamien et ont suivi les recommandations d'Aristote sur la manière de bâtir la ville idéale.

Kassopi multimedia 14
Kassope, Source: Ancient Theatres of Epirus

Enfin, l’imposant théâtre romain de Nikopolis a été construit par Octave qui, après sa victoire sur Marc Antoine et Cléopâtre dans la bataille navale d'Actium (dans le golfe Ambracique),  en 31 avant JC, il a décidé de fonder une toute nouvelle ville sous le nom de Nikopolis, la ville de la victoire en grec. Le théâtre était en usage continu entre le 1er siècle avant JC et le 3ème siècle après JC. Artistes, spectateurs, célèbres et inconnus, des générations entières ont assisté - même le célèbre empereur romain Néron lui-même, qui a «essayé» la musique et la tragédie et, naturellement, n'a fait que gagner. 

romaikotheatronikopolis
Nikopolis, Source: Ancient Theatres of Epirus
 
* Sources principales du texte: Ancient Theatres of EpirusGreek News Agenda, Euronews
** Photo d'introduction: Théâtre de Kassope. Source: Ancient Theatres of Epirus

 
LIRE PLUS SUR GRECEHEBDO 
Théâtre: une histoire grecque, entre autres
Le drame antique à l’œuvre: entretien avec Tilemachos Moudatsakis
Le théâtre antique de Sicyone ressort à la lumière
Hérodion : une si longue transformation
 
M.V.